Association d'Art Contemporain

.

25/01/2020

Rêvons l'espace ! - 30 janvier - 22 mars 2020


La sixième édition de PERSPECTIVES au Musée des Tapisseries


RÊVONS L'ESPACE !

Une nouvelle Manifestation Culturelle transdisciplinaire organisée
par les plasticiens de PERSPECTIVES
 
Vernissage de l'exposition  

Vendredi 7 février 2020 à 18h30
Musée des Tapisseries  - Palais de l'Archevêché
Place des Martyrs de la Résistance -
Aix-en-Provence


  


Musée des Tapisseries

Sophie Joissains( Sénateur des Bouches du Rhône), Jeanine Mège-Morin(Présidente de PERSPECTIVES), Valérie Brotons(Responsable du Musée des Tapisseries)

Discours d'inauguration :

Chers amis,

Merci à Valérie Brotons, responsable du Musée des Tapisseries  pour ses mots de bienvenue et de soutien.
C’est un grand honneur et une grande joie pour l’association Perspectives de se retrouver pour la sixième année dans cette belle salle gothique du Musée des Tapisseries.
Nous avons choisi pour cette nouvelle exposition, une invitation à rêver l’espace.
Comme le dit Bernard Muntaner dans sa  très belle introduction au catalogue de notre exposition,  les artistes contemporains ont la prétention, aujourd’hui comme autrefois, de faire rêver ou réfléchir en créant des espaces, leur espace.
Pour Perspectives, c’est une ambition qui est  bienvenue dans les turbulences de notre époque. Ce n’est pas une invitation à la fuite du réel et des apparences, c’est  une proposition de confrontation  entre  l’imaginaire des artistes et l’imaginaire des spectateurs.
L’exposition présente 6 artistes invités bien connus dans notre région et au delà: Jean Arnaud, Damien Beyrouthy, Bernard Boyer, Marc Chostakoff, Piotr Klemensiewicz et Sylvie Pic. Leurs oeuvres côtoient fraternellement celles de 19 artistes de Perspectives, Ninon Anger, Marcelle Benhamou, Dominique Boscq, Cagliari, Martine Cazin, Jane Deste, Benoît Gaillandre, Patricia Grivelet, Sophie Guin, Viviane Jouvenot, Elizabeth Lemyre, Raphaël Morin, Pierre Paindessous, Marie-Christine Rabier, Aurélia Rocher, Françoise Roueff, Alexandre Tabakov, Michel Vautier, Odile Xaxa, qui ont construit des œuvres originales pour cette exposition. …
A ces riches propositions nous avons tenu à joindre, un hommage à Claude Bernus, artiste de notre association depuis les années 80. Il nous a quitté   récemment laissant une œuvre importante et le souvenir de son sourire et de son énergie.

Comme vous le verrez un parcours a été construit et éclairé par les soins de Guillaume Blanche.  Il présente une continuité entre les 6 artistes invités et les artistes de perspectives.

Par ailleurs,
Cette année encore nous restons très attachés à l’idée de faciliter les échanges et les interactions entre les visiteurs, les œuvres, les artistes et l’environnement. Pour cela, Plusieurs dispositifs sont prévus:
 
1. Tout d’abord Un catalogue  élaboré et créé par Guillaume Bougro, notre graphiste. L’école Intui-lab d’aix en Provence s’est penchée sur la première de couverture avec Nicolas Aubert et ses étudiants. 3 ont été à l’honneur : il s’agit de Camille Helly, Benjamin Gautier et Mathias Robert….
Ce catalogue est disponible dès ce soir. pour la modeste somme  de 5 euros. Outre la qualité de sa présentation, il doit nous aider à ne pas sombrer dans un angoissant déséquilibre financier. 

2. des visites guidées tous les samedi à 15h.
Sur demande, bien sûr, nous pouvons répondre à des visites de groupes par ex, élèves de lycée, étudiants ou tout simplement groupes de personnes intéressées.

3. ceci est Très important :

Comme vous le savez, notre souci de dialogue et d’ouverture déborde l’espace de l’exposition
En effet,  sur le même thème que l’exposition « Rêvons l’espace », différents événements sont organisés avec nos partenaires culturels que je remercie:

Il y a :
---La Poésie avec la Fondation Saint John Perse
et le soutien de Muriel Calvet, au Musée des Tapisseries,
---2 spectacles de danse au Pavillon noir –ballet Preljocaj
---la projection d’un film à l’Institut  de l’Image grâce à Sabine Putorti.. et la présentation par Thierry Millet, maitre de conférence en cinéma à Aix-Marseille Université. AMU
---La Rencontre littéraire organisée par Michel Bertrand, Professeur de Littérature Contemporaine à Aix Marseille Université,
---L’événement théâtral par la Cie d’entrainement au cours de ce vernissage  merci à Alain Simon, directeur du Théâtre des Ateliers.

Pour tous ces événements, Nous mettons à disposition un flyer qui récapitule toute la manifestation « Rêvons l’Espace !»

Nous vous invitons, ce soir, à profiter de votre liberté  de visiteurs curieux. Cette liberté de regard et de promenade vous est offerte gratuitement dans ce musée jusqu’au 22 mars date du finissage et dernier jour de l’exposition  

Pour les événements proches j’attire votre attention sur:
---La rencontre poésie : Elle aura lieu jeudi 13 février au Musée à 18h30
---Le cinéma c’est mardi 18 février à la Cité du livre, institut de l’Image, à 13h30



 Au nom de Perspectives Mes remerciements vont à :


---- Maryse Joissains Masini, maire d’Aix en Provence, Président du Conseil du Territoire, Vice-Président de la Métropole d’Aix-Marseille
----- Sophie Joissains, sénateur des bouches du rhône
--- Marie-Pierre Sicard Desnuelle  adjoint au maire, délégué au patrimoine et aux musées
---- Philippe Pintore, Directeur Général Adjoint Culture et Patrimoine
---- La Direction des Musées et du Patrimoine de la ville d’Aix en Provence
      Joelle Bénazet, Christel Roy, Valérie Brotons
--   le Conseil Municipal
-- ainsi qu’à tous les agents d’accueil et de surveillance du musée, toujours très présents et prêts à aider.

Je remercie également:

---Vincent Bercker, galeriste, expert en art
---Patrick Boulanger, commissaire d exposition, directeur de la revue culturelle »Marseille »
---Patrick Monge galériste
---Bernard  Muntaner commissaire d’exposition

Que nos partenaires financiers soient remerciés :

Archea, la Bijouterie Raynal, Bricorama, Morcrette, l’Orange bleue, Questions d’intérieu, Riederer,  les Calissons du Roy René, la Commanderie de la Bargemone, Picto Méditerranée

Je remercie tous les membres de Perspectives et tout particulièrement l’équipe inventive, formidable, bénévole, sans qui rien n’aurait pu avoir lieu ---Jane, Marie christine, Odile, Pierre  qui ont  su œuvrer  depuis plusieurs mois au risque de «  burn out »pour que cette manifestation puisse avoir lieu.
Merci à vous tous.


Programme des événements

 








07/02/2019

Débordement(s) - 26 janvier - 16 mars 2019

 Vernissage de l'exposition 

DÉBORDEMENT(S)

Vendredi 8 février 2019
Musée des Tapisseries  - Palais de l'Archevêché
Place des Martyrs de la Résistance -
Aix-en-Provence





_________________________________________________________________________

Conférences, poésies et spectacles vivants proposés en parallèle / et / en lien
 avec le thème du débordement(s)



Musée des Tapisseries

Valérie Brotons ( Responsable du Musée des Tapisseries), Jeanine Mège-Morin(Présidente de PERSPECTIVES), Sophie Joissains(Sénateur des Bouches-du-Rhône)













Traversé/es Raphaël MORIN

Pierre Paindessous, historien de l'art, visites guidées tous les samedis à 15h






Discours d'inauguration :


C’est un grand honneur et une grande joie pour l’association Perspectives de se retrouver pour la cinquième année dans un lieu aussi chargé d’histoire, dans cette belle salle gothique du Musée des Tapisseries.

Cette année, nous sommes dans le débordement
« Débordement(s) » est un projet rassemblant des plasticiens de différents modes d’expression peintres, sculpteurs, photographes, infographistes, vidéastes, dessinateurs.
L’exposition présente 5 artistes invités Dominique Bosq, Patrick Moquet, Claire et Philippe Ordioni, Olivier Rébufa---  et 24 artistes de Perspectives: Ninon Anger, Rodia Bayginot, Marcelle Benhamou, Claude Bernus, Line Bottini, Cagliari, Guylaine Coquet, Lou Czernik, Bernard Deschanel, Jane Deste,Jordi et Jean-Marie Gleizes, Patricia Grivelet, Viviane Jouvenot, Elizabeth Lemyre, Raphael Morin, Anna Ostrowska, Pierre Paindessous, Christiane Ponçon, Marie-Christine Rabier, Françoise Roueff, Gilles Sneider, Patrick Searle, Odile Xaxa.
Qui dit débordement dit franchissement de limites. Dépassement de ce qui est attendu ou permis. Dans notre civilisation d‘images on parle volontiers du spectaculaire des catastrophes dites naturelles ou environnementales, des inondations, des éruptions volcaniques, des tsunamis…
On parle beaucoup aussi de débordement aujourd’hui, comme vous l’avez peut-être remarqué, pour commenter les explosions ou les imprévus de manifestations sociétales quand des célébrations, des protestations, des révoltes échappent à la norme. A l’échelle plus individualisée, le débordement ou l’extrémisation des sentiments et des passions captive, fascine ou indigne. Débordement amoureux, conduites extravagantes, violence qu’on dit légitimes ou qu’on juge injustifiable.

Nous avons considéré que les artistes d’aujourd’hui sont des acteurs engagés dans le questionnement de ces débordements:
Ils sont amenés Dans l’histoire de leurs créations à déborder du cadre des conventions qu’on leur a transmises, des valeurs qui lui sont attachées (savoir-faire, notion de beauté…),
Ils sont amenés à ne pas esquiver les sujets sensibles qui restent énigmatiques malgré une apparente libération de parole, le corps, le sexe, la mondialisation, les problèmes d’environnement, les inégalités, l’intelligence artificielle, la violence, l’émigration… La notion de débordement est une entrée possible dans les chaos et les dédales du XXI°
Nous avons aussi voulu continuer à nous associer au mouvement transdisciplinaire des arts contemporains Il y a une volonté qui s’exprime de décloisonnement, entre les arts tel que la littérature, le cinéma, etc… mais aussi dans de nouveaux dialogues avec la philosophie, l’anthropologie, la sociologie…
Ce souci de dialogue et d’ouverture déborde cette année encore l’espace de l’exposition au Musée des tapisseries par l’organisation d’événements qui ponctuent le temps de l’exposition: spectacle de danse au Pavillon noir, projection d’un film à l’Institut de l’Image, rencontre littéraire, concert, poésie au Musée des Tapisseries, événement théâtral lors de ce vernissage. Un flyer vous informe sur tous ces événements

Comme vous le verrez, le parcours qui a été construit et éclairé par Guillaume Blanche présente une continuité entre les 5 artistes invités…  bien connus dans notre région et au-delà de nos frontières et …les artistes de perspectives
Nous vous invitons à profiter ici ce soir de la liberté active des visiteurs qui sont des regardeurs curieux. Cette liberté de regard et de promenade, vous est offerte dans ce musée jusqu’qu’au 16 mars, date du finissage.

Nous avons cette année fait un effort spécial qui se traduit dans plusieurs outils de communication.
Pour les possibilités d’interagir avec l’exposition et les artistes :
Il y a d’abord notre catalogue qui a été élaboré par Francine Zubeil. 
Ce catalogue est en vente pour la modeste somme de 7 euros, destinée à nous aider à ne pas sombrer dans –un angoissant déséquilibre financier.
2. Il y a aussi à votre disposition des audio guides mis au point par Jean Marie et Jordi Gleizes où chaque artiste explique sa façon d’aborder le ou les débordements.
3. IL y a des visites guidées tous les samedis à 15h
4. Il y a le flyer qui récapitule tous les événements qui font partie de la manifestation « Débordements » avec tous nos partenaires culturels. Regardez-l ’attentivement !!
Le cinéma le mardi 12 février à la Cité du livre.
La rencontre poésie le jeudi 14 février au Musée
Le concert le samedi 23 février au Musée
La danse le jeudi 14 mars au Pavillon Noir
La rencontre littérature le vendredi 15 mars au Musée
Le finissage en présence des artistes invités le 16 mars au Musée

Mes remerciements, au nom de Perspectives vont à :
Maryse Joissains Masini, maire d’Aix en Provence, Président du Conseil du Territoire, Vice-Président de la Métropole d’Aix-Marseille, Sophie Joissains, sénateur des bouches du rhône, Marie-Pierre Sicard Desnuelle  adjoint au maire, délégué au patrimoine et aux musées, Philippe Pintore, Directeur Général Adjoint Culture et Patrimoine, La Direction des Musées et du Patrimoine de la ville d’Aix en Provence, Joelle Bénazet, Christel Roy, Valérie Brotons, Yves Dutour, Muséum d’Histoire Naturelle, le Conseil Municipal, ainsi qu’à tous les agents d’accueil et de surveillance du musée qui sont toujours très présents et serviables

Je remercie également:
Jean Arrouye, Michel Bertrand, Professeur de Littérature Contemporaine AMU, Patrick Boulanger, commissaire d’exposition, directeur de la revue culturelle « Marseille », Claude Massu, Professeur Histoire de l’Art Paris Sorbonne, Thierry Millet maitre de conférence AMU, Patrick Monge galeriste Aix, Bernard Muntaner commissaire d’exposition, Stéphan Muntaner, Alain Simon et la cie d’entraînement du Théâtre des Ateliers

Je remercie nos partenaires culturels:
Le duo Marion Schurr et Gilles Schneider, la fondation St John Perse, l’Institut de l’Image, le Pavillon Noir centre chorégraphique national Ballet Preljocaj, le Théâtre des Ateliers

Je remercie également nos partenaires financiers :
Archéa, la Bastide du Cours et L'Eau 808, les Calissons du Roy René, la Commanderie de la Bargemone, Bexley, Bricorama, Créativ Graphic, imprimerie Orta, Picto et Studio Aza

Je remercie tous les membres de Perspectives et tout particulièrement l’équipe inventive, formidable, bénévole, ---Jane, Marie Christine, Odile, Pierre qui ont œuvré depuis plusieurs mois au risque du «  burn out »pour que cette manifestation puisse avoir lieu.



Dominique Bosq, Alep Ligne Rouge 01
Sculpture d'image en relief 140x200cm, 
image numérique, matériaux mixtes

Patrick Moquet, L'Art de la peinture LXI, L'Action
acrylique sur toile, 130x162cm

Claire et Philippe ORDIONI, Submersion BarOque
Tirage photographique sur bâche 100x65cm

Olivier Rebufa - Autoportrait Xeroc série Bimbeloterie
Tirage argentique, 60x80cm, numéroté 1/5, signé


Ninon Anger, Objet insolite, 30x90cm
bois et élastique


Rodia Bayginot, Série Les HauT-PeRcHé-e-s,
installation en work in progress depuis 2014, art textile


Marcelle Benhamou, Sel sauvage, 2018, 120x110cm
détail, acrylique et carte routière sur sac en toile, diptyque


Claude Bernus, La lutte continue... et l'Art aussi 2, 2018, 100x70cm chaque panneau
technique mixte, triptyque

Line Bottini, Terre en colère, 2018, 120x80cm
encres de couleurs peintes à la main sur tissu

Cagliari, Débordement et Guerre de nuages, 2018, 30x160x4cm
 leporello, tirage photographique numérique

Guylaine Coquet, Rire (autoportrait), 2018, 200x100cm
photographie numérique, tirage dibond


Lou Czernik, M.M.M, Sans titre 2, 2018, 50x62cm
photographies contrecollées sur PVC de 5mm, papier supérieur mat Epson 189grs


Bernard Deschanel, Naître et renaître, 2018, 100x100cm
 acrylique sur toile


Jane Deste, sculptrice, Trop c'est trop !, 2018, 175x165x65cm
installation, grès chamotté, sellette en acier, papier calque


Jordi et Jean-Marie Gleizes, EN et AUTOUR, 2018, 200x50x50cm
installation vidéographique

Patricia Grivelet, Le même Fleuve, 2018, 190x112x10cm
 vidéos numériques, sons, matériaux divers


Viviane Jouvenot, Dioncébon, 2018, 150x70x70cm
sculpture sur pied, technique mixte


 Elisabeth Lemyre
Amour, 2018, 25x25cm                                Mon île, 50x50cm
 faïence émaillée                                         faïence émaillée
          


Raphael Morin, Traversé/es, 2018
installation à dimension variable : photographies tirage fin art, vidéoprojecteurs,
câbles, plexiglas et feuilles de calque

Anna Ostrowska, Recyclage, 2018, 115x115cm
photographie, peinture acrylique sur papier, encre, 1 panneau

Pierre Paindessous, sculpteur, Arbres de vies II: Emotions populaires, 2018, 220x200x220cm
 sculpture, acier, bois

Christiane Ponçon, Traversées, 2006-2018, 29,7x21cm
série de 9 dessins, technique mixte


Marie-Christine Rabier, sculpteur, Deep Blue, 2018, 175x40x40cm
installation-sculpture, acier, cire, verre, fibre optique


Françoise Roueff, Tout fout le camp, 2013-2018, 180x10x4cm
béton teinté


Gilles Schneider, Mérapi, volcan de Java, 2018, 13.5x19.5cm
 eau forte



Patrick Searle, VISIONS Ephémères - perception et illusion, 2014
photographies originales sur dibond en formats carrés de 40cm, 75cm ou 1m


Odile Xaxa, Débordée, 2018, 200x85cm
papier journal filé/teinté/crocheté et rebrodé